Affaires étrangères
Mener des actions de plaidoyer en faveur de la conciliation des temps et la parité en Europe et en faveur de la reconnaissance des droits sexuels et reproductifs à l'international
  • Prise de position de la France sur les droits sexuels et reproductifs dans les négociations internationales, notamment au sein de la CSW  (commission de la condition de la femme)  et de la CPD (commission  population et développement) de l’ONU.
  • Soutien de la France à l’initiative « SheDecides »  « La France est de retour pour le monde : 50% de l’aide au développement sera consacrée à des projets en faveur de l’égalité filles-garçons d’ici 2022 et le soutien aux initiatives d’ONU femmes sera renforcé. A cet égard, je suis heureuse de vous annoncer, au nom de la République Française, l’augmentation de 10 millions d’euros supplémentaires en faveur de l’initiative She decides, pour les droits sexuels et reproductifs. ».

Lire le discours de Marlène Schiappa à la 62ème session de la commission de la condition de la femme (ONU)

  • Poursuite du Fonds Français Muskoka : réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile, à travers le renforcement des systèmes de santé, et notamment sexuelle et reproductive, de 10 pays francophones d’Afrique et Haïti.
  • Soutien de la France à la poursuite des travaux relatifs à la révision de la directive européenne dite " Conciliation".
  • Présidence française  du Conseil de l'Europe en 2019 : accent sur la  lutte contre les violences sexistes et sexuelles  et campagne de plaidoyer pour la ratification/adhésion à la Convention d’Istanbul. 

Les autres engagement Affaires étrangères